Discussion: Aidez moi svp !
Afficher un message
Vieux 29/09/2002, 22h32   #2
-MajEStiC_XIII-
Invité
 
Messages: n/a
Je t'ai tout traduit a la main alors "Merci Bibi" ¬_¬;

John Howard Griffin, est né le 16 juin 1920, à Dallas, Texas, il était auteur, journaliste, et critique social. John Howard Griffin a étudié à l'institut de Tours, l'université de Poitiers, et au conservatoire de Fontainbleau, en France. Il a égualement obtenu un certificat en tant que compositeur piano. John Howard Griffin, ayant une vocation pour la religion, il a passé le temps à l'abbaye de Solesmes. Son premier Roman, "LE DIABLE MONTE DEHORS", est un compte autobiographique de son passé et de ses luttes personnelles pendant cette période de sa vie.

Avec l'arrivée de la deuxième guerre mondiale, John Howard Griffin a fait son service militaire de 1942 a 1945 en Europe. Il fut blessé pendant son service, il devint aveugle, ayant subi un terrible choc au cerveau. Avec cette incapacité soudaine, John Howard Griffin décide de retourner avec ses parents aux Etats-Unis. Il a beaucoup déménagé, en compagnie de ses parents. Il s'instala au Texas, et est resté avec eux jusqu'à son mariage en 1952. Même après son mariage, John Howard Griffin ne coupa pas les ponts avec ses parents, qui lui donnaient l'inspiration, et le courage.

John Howard Griffin a miraculeuxment récupéré sa vue en 1957 et a écrit au sujet de cette expérience dans son livre "OMBRES DISPERSÉES". John Howard Griffin a écrit un grand nombre de livres, articles, et revues, le plus célèbre et controversée est "NOIR COMME MOI". Dans ce livre, il a examine les attitudes des blancs envers les Afrio-Américains dans les états de la Louisiane, du Mississippi, de l'Alabama, et de la Géorgie. Afin d'obtenir une expérience plus concréte, John Howard Griffin ira jusqu'a teindre sa peau et a vivre parmis d'autres Afro-Américains pendant quelques semaines en automne 1959.

John Howard Griffin était également photographe et journaliste. En tant qu'humanitaire, il reçut beaucoup de récompenses dans sa vie. Il a également travaillé dans les communautés dans plusieurs états du sud, essayant d'ouvrir un dialogue entre les communautés Afro-Américaines et blanches. John Howard Griffin était souvent malade... il mourut le 9 septembre 1980 d'un diabéte.

Voila qui met fin a l'épisode de ce soir, rendez vous bientot pour la suite de *-MajESt-LinK- raconte*
  Réponse avec citation