Précédent   Planet Emulation Forums > Jeux Vidéo > Tests de jeux

Tests de jeux Présentez ici vos tests de jeux vidéo, anciens ou actuels, et lisez ceux des autres.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/11/2007, 15h38   #1
Tixu
Dooood
 
Avatar de Tixu
 
Date d'inscription: 08/2004
Localisation: Paris
Messages: 2 812
Tixu est vraiment sympaTixu est vraiment sympaTixu est vraiment sympaTixu est vraiment sympaTixu est vraiment sympa
Envoyer un message via MSN à Tixu
[X360] Mass Effect (test express)

Bon, un petit test express de Mass Effect, après y avoir pas mal joué ce week end. Je ne peux pas m'en empêcher


Pour commencer un mot sur l'univers, superbement développé et complexe. Je passe vite fait sur le fait que l'humanité est maintenant capable de voyager entre les étoiles, a rencontré des races aliens, etc... c'est du classique.
Deux détails le sont moins : le premier c'est que toutes les races intelligente appuient leur technologie de voyage spatial sur la même base, à savoir des connaissances léguées par une race disparue qui régnait autrefois sur toute la galaxie. Les raisons de la disparition de cette race sont d'ailleurs au coeur du scénario, sans rien spoiler.
Deuxième détails intéressant : au lieu d'être dominante, comme dans la plupart des intrigues SF, l'humanité est ici la dernière arrivée sur l'échiquier galactique, et elle est en recherche de reconnaissance. Les autres races ne lui font pas confiance et l'humanité doit faire ses preuves.
C'est dans ce cadre que notre brave héros ou héroïne, le commandant Shepard des forces armées humaines entre dans la danse : nous sommes amenés à jouer le rôle d'un réprésentant de la race humaine en endossant un rôle qui nous place au dessus des lois, afin de pouchasser un renégat qui met en danger l'univers. De quelle manière assumerons nous ce pouvoir? De quelle manière nos actions influerons sur le devenir galactique de l'humanité? Comment ce rôle influera sur la propre vie et personnalité de Shepard? C'est autour de ces questions que s'oriente le scénario de Mass Effect, et il le fait fort bien!

Entrons maintenant dans le coeur du sujet.
Déjà, c'est un jeu sur lequel il ne faut pas se fier à sa toute première impression. Les débuts sont un peu rudes et brutaux, l'entrée en matière n'étant pas la plus fine qui soit, vu que l'on est tout de suite transporté dans le feu de l'action, et que les tutoriaux sont succins et pas forcément bien faits. Du coup, le prologue n'est pas tout à fait convaincant : on y galère durant les combats, sans comprendre vraiment les règles qui les régissent, sans arriver à décider si l'on a à faire à un shooter ou à un RPG; bref on est un peu paumé et on avance tant bien que mal en sentant tout de même qu'il doit y avoir quelque chose de plus derrière tout ça.

En revanche, un détail, qui est en réalité l'une des grandes forces du jeu, frappe tout de suite : la qualité des dialogues. Une qualité qui ne s'exprime pas seulement au travers d'un jeu de voix très convaincant, mais également, et surtout, à travers la gestuelle et les expressions de visage des personnages. Durant une conversation, les visages sont animés et très expressifs : les yeux regardent dans la direction du visage de leur interlocuteur, mais perdent leur focus de temps en temps et regardent à droite ou gauche (voir vers le haut en signe d'ennui ou le bas en signe de respect ou timidité), comme on fait dans la réalité. De plus, il y a un clignement des yeux crédible, et on reconnait très clairement au bon moment des expressions de doute, de frustration, de méfiance, etc...
Au niveau jeu "d'acteur" les dialogues sont vraiment au top, donc! Mais ce n'est pas tout.
Une idée toute bête, et géniale, de Bioware les rend encore plus vivants par la manière dont on choisit les réponses du héros : les choix de réponse s'affichent en effet quelques secondes avant la fin de la ligne précédente, de telle sorte qu'en jouant le jeu, le héros peut sortir sa réplique ou sa question avec une fluidité qui rend la conversation vraiment naturelle. Pour que ce concept marche, il fallait que le joueur puisse faire son choix très rapidement et sans perdre le fil de la discussion. Pour cela, les choix possibles s'affichent de manière aisée à interpréter visuellement : autour d'une roue de choix possible, les sujets visant à approfondir la discussion s'affichent vers la gauche, alors que ceux visant à le faire avancer s'affichent vers la droite. Ce système fonctionne admirablement, et on prend ainsi un grand plaisir à suivre des dialogues qui paraissent si naturels et si parfaitement orchestrés.
De plus, un autre détail ajoute un peu de profondeur : si la réponse est affiché sur le haut de la roue, le héros sera conciliant alors que sur le bas son ton sera plus brutal.

Ce qui m'amène aux deux axes qui régissent l'évolution du héros : pas de bien et de mal, mais plutôt une distinction entre la manière douce et la manière forte pour arriver à ses fins. Ainsi, on aura constamment le choix entre négocier/charmer/concilier/etc... ou menacer/intimider/violenter/etc... Le résultat sera en général le même, mais les personnages réagiront différemment, de même que l'opinion globale des gens à notre égard puisque Shepard représente en quelque sorte l'espèce humaine aux yeux des aliens : de nos actes découlera le destin de l'humanité sur l'échiquier galactique, et les personnages ne perdent pas une occasion de nous le faire remarquer.

Mais bon, les dialogues aussi bons et importants soient-ils ne sont qu'une facette de Mass Effect. L'autre facette sur laquelle on passera beaucoup de temps est, évidemment, les combats. Là, c'est moins parfait, car le système de combat est perfectible, mais c'est tout de même très jouissif.
Nerveux, bourins tout en étant stratégiques, les combats mettent souvent les nerfs du joueur à rude épreuve.
Cas étrange dans un RPG : la méthode "je fonce dans le tas comme un fou et je zigouille tout le monde avec mon héros" ne fonctionne pas! Ici, les combats se transforment rapidement en partie de cache-cache. Les décors grouillent en effet souvent de caisses, ruines, véhicules, batiments permettant de se mettre à couvert et d'essuyer le feu de l'ennemi tout en l'arrosant copieusement dès que possible... Attendez une seconde : du cache-cache et des gunfight nerveux dans un RPG??
Et c'est là que l'on perd un peu le fil entre ce qui fait de Mass Effect un RPG et ce qui en fait un jeu d'action. Et finalement, c'est aussi ce qui fait la qualité du titre, car passés les premiers instants de perplexité, on finit par comprendre les ficelles du gameplay, à voir où interviennent les éléments de RPG et où interviennent ceux d'un shooter. Et là, on se fait vraiment plaisir. D'autant qu'en plus d'une bête utilisation des différentes armes mises à notre disposition (flingue, fusil d'assaut, pompe des familles, fusil de sniper, grenades), on a également accès à toute une panoplie de pouvoirs s'étalant d'un boost des capacités de l'arme utilisés aux capacités biotiques (la Force Starwarsienne, en gros, capable de soulever les adversaires, de créer des barrières de protection, de projeter violemment, etc...) en passant par l'usage de la technologie permettant de saboter les armes, neutraliser les boucliers, pirater les IA, etc...
Une fois tout cela intégré, ce qui prend tout de même un certain temps, raison pour laquelle il faut s'accrocher au jeu quelques temps avant de pouvoir en tirer tout le potentiel, c'est un vrai bonheur d'évoluer dans les combats. On prend un réel plaisir à utiliser toutes ces possibilités.
Malheureusement, tout ce plaisir est légèrement gaché par une IA, tant celle des ennemis que des alliés, qui peut laisser pantois devant sa bêtise. Globalement, tout ce joli petit monde réagit logiquement, mais de temps à autre on assiste à des monuments de stupidité (shootage insistant dans un mur, paralysie momentanée du cerveau empêchant de shooter alors qu'on est juste sous le nez de l'adversaire, ce genre de chose). Ceci dit, souvent on ne s'en rend pas trop compte ou on ne s'en offusque pas tant l'intensité des combats est prenante.

Et puisque l'on est dans un RPG de SF, on est en droit de se demander à quel niveau d'exploration de l'univers on a droit. Est-on totalement limité à l'exemple d'un KOTOR, ou pas? Je dirai à la fois oui et non.

On a d'une part les planètes du scénario, comme dans un KOTOR, justement. On y trouve un level design très correct et tout le tas d'éléments scénarisés, quêtes secondaires, etc... que l'on est en droit d'attendre d'un RPG. Rien à redire.
A côté de ça, l'univers est relativement ouvert, dans chaque système solaire accesible (et il y en a tout de même pas mal), une planète est toujours ouverte à l'exploration. Elle sera en général le théatre d'une sidequest et d'une recherche d'artefacts, ressources et autres objets de collectes ne servant à rien d'autre que la résolution de quelques quêtes secondaires, gain d'expérience et gain d'argent (ce qui est déjà pas mal).
Le problème c'est que ces planètes répondent toutes au même schéma d'exploration et que celui-ci n'est pas forcément le meilleur du monde : on est largué sur le monde dans un véhicule tout terrain et on a plus qu'à utiliser la carte pour se déplacer vers les points d'intérêt de la planète ou en trouver des cachés. Il faut alors se démener comme un beau diable pour faire franchir des chaines montagneuses à notre 6 roues récalcitrant qui peine un peu à se laisser diriger comme on l'entend; le contrôle du véhicule devenant souvent encore plus problématique lorsqu'il faut en sortir les armes pour combattre des grosses bébêtes. Le plus malheureux dans tout ça, c'est que toutes ces planètes explorables sont en générale peu originale : toutes basées sur le même genre de modèle (ça sent la génération aléatoire de reliefs), elles ne diffèrent que par la couleur donnée à telle ou telle texture, généralement, ainsi que par la teinte globale de l'atmosphère (bleue, rouge, type terrienne, en gros). Après, quelques éléments graphiques font leur petits effets et rompent un peu la monotonie : tempêtes glaciales, pluie de cendres volcaniques, pluies de météorites, ciel obstrué par un planétoïde menaçant de s'écraser, etc... Les visions et effets impressionants ne manquent pas, mais une fois digéré la monotonie est toujours là.
C'est dommage car du coup toute la phase d'exploration et de résolution de ces quêtes secondaires si essentielle au level up est un peu contraignante... Heureusement, on y trouve de quoi sortir les flingues pour se taper un peu avec des créatures récalcitrantes, et ça fait passer la pilule car on retourne à des combats toujours aussi plaisants dès que l'on quitte notre tank tout terrain.

Bon, allez, j'abrège : en bref, ce jeu est une bombe, un peu gachée par une IA parfois approximative et par des passages d'exploration pas forcément passionants. Mais à côté de ça, on a un univers riche, des dialogues bluffants de réalisme et des combats jouissifs. Franchement, c'est un jeu à ne pas rater. Encore un gros coup de Bioware qui change encore un peu le monde du RPG.

Je n'ai pas abordé tout les détails du jeu, ni tous ses défauts (framerate à la ramasse, en particulier, qui mérite d'être mentionné), mais ce sont là mes premières impressions sur le jeu, celles qui m'ont le plus marquées.
__________________
http://zapier.planetemu.net/planetars/2012/bannieres2012-felicitations/17.png

Dernière modification par Tixu ; 26/11/2007 à 15h52.
Tixu est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse


Utilisateurs regardant la discussion actuelle : 1 (0 membre(s) et 1 invité(s))
 
Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
paramétré OUTLOOCK express Tony Hardware et Software 15 09/10/2006 17h55
Test Psycho titilepetit Bla-Bla 25 29/07/2005 06h52
P'tit Test... ViSs Bla-Bla 61 01/07/2004 18h16
Outlook Express --> La Boite De Réception Se Vide ChemicalStöf Hardware et Software 9 06/05/2004 23h19
Probleme Outlook Express yoda Hardware et Software 8 02/10/2003 02h18


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h12.


vBulletin® v.3.8.7, Copyright ©2000-2019, Jelsoft Enterprises Ltd.