Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[MD] Shinobi 3 : Return of the Ninja Master

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

    Lien vers l'article illustré sur Planetemu

    * Nom : Shinobi 3
    * Editeur : Sega
    * Console : Megadrive
    * Année : 1993
    * Genre : Action/platefomes


    Finalement ce n'était peut être pas une bonne idée de délivrer la gourdasse la dernière fois. Bon d'accord, sur le coup, vous étiez content : elle vous mitonnait de bons petits plats, repassait votre tenue, vous faisait des petites gâteries...jusqu'au jour fatidique. Jusqu'à la question qui tue. "Dis-moi mon petit chat, tu n'as jamais pensé à te marier, à fonder une famille, tout ça ?".
    Heureusement, vous aviez prévu le coup :

    "Euh, un instant ma douce. Allô ? Quoi !!! Zeed est de retour, il faut que j'y aille ? J'arrive. Désolé pupuce, il faut que j'y aille".
    "Quoi ? Mais je n'ai pas entendu sonner ton téléphone..."
    "C'est parce qu'il était sur vibreur. Ne m'attends pas pour dîner !"

    Et voila le travail. Comment ça, c'est lâche ? Je ne suis pas d'accord, Zeed est vraiment de retour, et il va du devoir de tout ninja qui se respecte de défendre la veuve, l'orphelin et le pouvoir d'achat. En plus, grâce à la nouvelle lessive de votre chérie, votre tenue est plus blanche que blanche.

    Bon ok, ce n'est peut être pas tout à fait ça le scénario, mais on s'en fiche du moment qu'on savate du vilain ninja, non ? Suite de Revenge of Shinobi, Shinobi III : Revenge of the Ninja Master en reprend les éléments principaux, à savoir un ninja blanc, des méchants, des shurikens et de la plateforme. Et comme toute suite de qualité, il ajoute tout un tas d'autres choses.

    Car Musashi, entre deux tartes aux pommes concoctées avec amour, s'est entraîné d'arrache-pied. Il peut désormais courir (ça paraît tout bête mais avant, il savait pas), s'accrocher au plafond tel Spider-Man (avec qui il a du sympathiser à la fin du jeu précédent), rebondir contre les murs, donner des coups de pied sautés et faire des cabrioles dans toutes les directions. Par contre il ne sait toujours pas nager, ce qui fait un peu tâche pour un artiste martial "aux capacités exceptionnelles" dixit le manuel du jeu. Et apparemment il a aussi eu la flemme de potasser ses magies, puisqu'il a gardé les mêmes.
    Et ce n'est pas tout ! Car en plus de ses gambettes, Musashi peut, si les circonstances l'exigent, monter un fier destrier ou encore faire du, heu...hoaver-board des mers avec la classe qui le caractérise.

    Evidemment, Shinobi III est plus réussi techniquement que son illustre ancêtre, dont la sobriété a été délaissée au profit d'une exploitation complète des capacités de la Megadrive, surtout au niveau des décors, les ennemis n'ayant pas été beaucoup améliorés, à l'exception des boss, tous impressionnants que ce soit par leur design ou leur réalisation. Les programmeurs se sont amusés, que ce soit avec les parallaxes ou les déformations (comme dans le niveau de la forêt en flammes, superbe), et finalement cela ne nuit pas du tout à la lisibilité de l'action. Les musiques sont toujours réussies, bien que les mélodies soient moins marquantes, et les bruitages sont plus qu'honnêtes.

    Cela dit, les efforts fournis du point de vue technique ne représentent pas la principale plus-value du jeu. C'est en effet par son gameplay terriblement varié qu'il se démarque, puisqu'on alterne des niveaux très linéaires, dans lesquels il suffit d'avancer en tirant sur tout ce qui bouge, et d'autres qui exigent tantôt de la précision, tantôt de l'agilité, sans oublier les fameux intermèdes non pédestres cités plus haut, qui sont de véritables bouffées d'air frais. Et finalement, bien que les niveaux ne soient pas si nombreux que ça, les situations rencontrées sont tellement variées qu'on ne ressent aucun lassitude.


    La jouabilité a également été subtilement améliorée : moins rigide que dans Shinobi II, elle a bénéficié de l'amélioration de l'animation de Musashi et surtout de l'accroissement de ses capacités physiques. On peut seulement regretter que le double saut vertical soit toujours aussi délicat à réaliser, alors qu'il est bien plus utile qu'auparavant.
    Cette souplesse rend en définitive le jeu bien plus simple que son aîné. Mais ne vous y trompez pas : la difficulté (paramétrable) reste supérieure à la moyenne, et si terminer le jeu en Easy est l'affaire de deux parties (en même temps avec 9 vies et 3 continues, il n'y pas beaucoup de mérite), en Normal et en Hard c'est une autre paire de manches, et tout le monde y trouvera son compte.

    En définitive je suis bien embêtée, puisqu'à part pour le coup du double saut un peu pénible à sortir, je ne trouve pas vraiment de défaut à Shinobi III, ce qui contrarie mon côté sadique. Pas grave, je vais compenser ça en fouettant mentalement tous ceux qui auraient encore l'outrecuidance de ne pas vouloir l'essayer après avoir lu ce test, ça me défoulera. Et puis si ça ne suffit pas, je pourrais toujours m'attaquer à Fantasia. Quoique là, ce serait plutôt du masochisme.

    Pas jouer à cette épisode la, mais les graphismes me donnent envi de jeter un œil.

    Commentaire


      tu peux y aller les yeux fermés zap^^ ce jeu c'est que du bon^^
      http://zapier.planetemu.net/planetars/2012/bannieres2012-felicitations/06-10.gif

      Fan de Ryu ? Ce lien est pour toi

      *les laves-linge durent plus longtemps avec Ganon*

      - Oké alors maintenant tu me fais le bruit du scorpion qui meurt ok ?
      - *ROUUUUUUUUUUUUUU*

      "c'est censé être gentil une fée !! Ca vole ça a des ailes ça a des seins, c'est gentil !!"

      https://www.facebook.com/CrystallisChronicles/

      Commentaire


        Super test Shen'
        Les graphismes ont l'air démentiels, encore une source d'inspiration pour moi
        http://lunariville.com/images/pok%c3%a9mon%20darkness.png
        Cliquez sur la bannière pour télécharger Pokémon Darkness (final)
        Télécharger Super Mario Bros 4, Mystery of the Five Stones
        Télécharger Nador Quest démo 2

        Commentaire


          Pour Shenron :

          Ce Flim n'est pas un Flim sur le cyclimse...


          En tout cas super article, je connais très mal les shinobi sur MD.

          Commentaire


            @ Samus : on va manger des chips. T'entends ? Des chips !

            Moi-même j'ai attendu de faire ces articles pour jouer aux Shinobi, c'est typiquement les jeux qui m'intimidaient à l'époque par leur trop grande difficulté, et leur absence de merci en cas d'erreur. Et finalement on se délecte de cette apparente rigidité, ce sont vraiment des hits de la MD.

            Commentaire


              Trés bon article, mais la rigidité et la difficulté : c'était monnaie courante à l'époque des 16bits et bien pire sur la génération 8 bits et sur les bornes d'arcades, du fait que le jeu vidéo ne s'adressait qu'à un marché de passionné et encore trés peu au grand public.

              Commentaire


                Tu me crois tombée de la dernière pluie, Hound ?
                Certes, les anciens jeux étaient plus difficiles que les jeux actuels, mais les Shinobi sont au dessus du lot de ce côté. Surtout le 2 en fait, car le 3 est finalement assez abordable.

                Exemple : la première fois que j'ai relancé les jeux sur ma MD pour les tester, j'en ai bavé pour passer le premier niveau dans Shinobi 2 (en mode facile), alors que dans le 3 j'ai bien avancé et je n'ai jamais été découragée.

                Il y avait un tas de jeux plutôt simples à l'époque, et Shinobi 2, avec sa mentalité arcade sans concession, était quand même dans le haut du panier question difficulté.

                Commentaire


                  Disons qu'à côté de certains jeux Nes où j'ai frisé la crise de nerf, Revenge of Shinobi est progressif, à partir du moment où tu as mémorisé les enemis et que tu maitrises ton double saut tu progresses par petit bout mais tu progresses, idem pour les boss, alors que dans ghost'n goblins sur Nes ils arrivent de façon complétement aléatoires et vicelardes le tout avec des sauts au millimètre prés sur des plate-formes instables dans un timing précis : Là tu la prends ta danse!

                  Aprés faut être clair Shenron, si je reprend certains jeux NES ou Master system maintenant je ne passe plus les premiers niveaux! Alors que gamin je le faisais les doigts dans le nez : J'étais un malade!

                  Commentaire


                    Aprés faut être clair Shenron, si je reprend certains jeux NES ou Master system maintenant je ne passe plus les premiers niveaux! Alors que gamin je le faisais les doigts dans le nez : J'étais un malade!
                    Je te rassure, c'est tout pareil pour moi, et pour beaucoup d'autres également ! Un exemple : Altered Beast. Ce n'est pas le summum de la difficulté certes, mais, petite, je le finissais en Normal. La dernière fois que j'ai essayé, en me disant "oui, l'expérience, l'habitude toussa, je vais me le faire en un crédit".. J'ai été Game Over comme une bouse au niveau 4.
                    Alors qu'aucun des jeux actuels que je possède (ou même de la génération précédente) ne m'ont posé de vrais problèmes pour les finir. Donc mon niveau a baissé, et pourtant je finis mes jeux actuels à l'aise --> les jeux sont beaucoup, beaucoup plus faciles qu'avant.

                    Avant on se demandait si on allait réussir à finir un jeu.
                    Maintenant on se demande juste en combien de temps on le finira.
                    Au final la durée de vie est au moins aussi grande, et on gagne en santé mentale ce qu'on perd en challenge.

                    NB : Je n'ai pas non plus réussi à finir Wonderboy II sur SMS, même avec les save states !!

                    Commentaire


                      je pense que faut pas envisager la chose sous le même angle. Les jeux 8 & 16 bits qu'a l'époque on jouait sur console ont quelque part évoluer sur le plan de la mentalité. Un peu comme si on compare un camp scout et une villa équipée. Dans la villa, y a tout qui marche tout seul, y fait chaud etc.. alors qu'en camp scout, tu te démerdes avec ce dont tu disposes. Les jeux bin c'est un peu pareil. L'émulation aujourd'hui, c'est la même salade qu'en villa, où y a tout ce qu'on veut, limite pourri gâté. A l'époque, fallait play sur la télé cathodique qui avait ses humeurs, bichonné la console qui elle aussi avait ses humeurs. <se souviens toutes les fois où j'ai souffler dans la cartouche pour la faire marcher, ou même dans la Nes...> et donc a l'époque fallait vraiment en vouloir pour terminer un jeu. Maintenant, avec tout les codes et soluces dispo sur le net, être bloqué n'est plus un problème. Avant certes y avait les codes, mais fallait se faire chier a éplucher les pages des magazines, se ruiner sur la hot-line nintendo (16 (1) 34 64 77 55 pour mémoire ) sinon une fois passé l'obstacle aprés avoir durement lutté, là on se sentait fier devant la cartouche du jeu. Maintenant, c'est bien différent. Les jeux d'aujourd'hui présentent une difficulté toute autre, fini les jeux supra dur que t'a deux vies pour tout le jeu et que tu te fais touché t'es mort.

                      Ce n'est pas le niveau de jeu qui a baissé, mais notre façon de jouer du fait d'avoir play aux jeux récents. Je me dit pareil sur pas mal de titres que j'avais terminer a l'époque et maintenant.. mais vla comment j'ai du mal^^ je fais alors un effort en me disans que y a pas de pc pas de web et me motives sur la console.
                      Dernière modification par VinceGaiden, 29 mai 2008, 03h29.
                      http://zapier.planetemu.net/planetars/2012/bannieres2012-felicitations/06-10.gif

                      Fan de Ryu ? Ce lien est pour toi

                      *les laves-linge durent plus longtemps avec Ganon*

                      - Oké alors maintenant tu me fais le bruit du scorpion qui meurt ok ?
                      - *ROUUUUUUUUUUUUUU*

                      "c'est censé être gentil une fée !! Ca vole ça a des ailes ça a des seins, c'est gentil !!"

                      https://www.facebook.com/CrystallisChronicles/

                      Commentaire


                        Envoyé par shenron Voir le message
                        NB : Je n'ai pas non plus réussi à finir Wonderboy II sur SMS, même avec les save states !!
                        J'ai été au dernier dragon avec les saves states ( Dragon Mecha )
                        La, il ma buté et comme un con j'ai save au lieu de load http://www.smiley-online.com/images/19032003/elpacha.gif . La flemme de me retaper tout le labyrinthe, j'ai laissé tomber l'affaire.
                        Dommage... Si pret du but

                        Quand a la version arcade, j'ai voulu essayé mais mon MAME n'arrive pas a load une partie sauvé sur cette rom.


                        Sinon tres bon test et je suis 100% d'accord avec tout ce que dit Shenron sur ce jeu ( Vous voyez que je démoli pas toujours les tests... )

                        Et je suis d'accord avec Serge.. heuuu Vincegaiden.
                        Dernière modification par Bernie, 29 mai 2008, 14h26.
                        http://img837.imageshack.us/img837/9808/1272723220688.gif

                        Commentaire


                          Il n'empêche, Vince, que des jeux actuels qui ont un niveau de difficulté équivalent à un Shadow Dancer, par exemple, ça n'existe plus, même en retirant les sauvegardes et tout le tralala. Dans le pire des cas cette difficulté tu la retrouves dans les RPG, avec des boss cachés ou des combats/donjons facultatifs, mais ça fait bien longtemps que je n'ai plus perdu 20 vies d'afilée dans une seule phase de jeu.

                          Commentaire


                            Oui la baisse de difficulté est un effet secondaire de l'ouverture de plus en plus grand public. (mais bon ça a pas eu que des effets négatifs, on entend par exemple largement moins de conneries genre les jeux vidéos ça rend aveugle ou tueur en série)

                            Après pour nos exploits en baisse, je sais pas pour vous mais à mon avis la raison c'est simplement qu'on y passe largement moins de temps. Aujourd'hui ça me gonfle si je commence à perdre disons plus de 3 vies d'affilée alors qu'avant je rejouais tant que je gagnais pas peu importe si c'était la vingtième fois... Ca me semble la raison la plus logique de toute façon, je vois pas trop pourquoi on serait meilleur enfant qu'adulte sinon
                            Dernière modification par Shino, 30 mai 2008, 15h25.
                            http://jypdesign.info/images/planetar02.png
                            http://jypdesign.info/images/planetar15.png
                            http://shinod7.org/planetemu/planetar_special.png

                            Commentaire


                              Même si dans la grande majorité ce raisonnement est tout à fait vrai, j'ai quand même refait environ 50 à 80 fois d'affilié un niveau de Super Mario Galaxy (celui dans le monde des jouet ou il faut ramasser 100 pièces sur un mini map représentant Mario et ou les dalles disparaisse quand on passe dessus.
                              http://forums.planetemu.net/picture.php?albumid=17&pictureid=206
                              http://zapier.planetemu.net/planetars/2013/bannieres-2013/kobras-planetars2013-bannieres.gif

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X